Une nouvelle signalisation PEGI indique désormais si un jeu contient des achats intégrés

Publié le 30 août 2018

La signalisation PEGI a pour but de sensibiliser les joueurs, mais également les parents des jeunes joueurs du contenu d’un jeu vidéo. Si pour la Belgique, les loots boxes on était supprimé des jeux à grand renfort de lois, dans le cas de la France c’est la classification européenne PEGI qui est en vigueur, une classification qui va évoluer aujourd’hui en intégrant un nouveau pictogramme pour avertir la présence ou non de micropaiement.

Un nouveau pictogramme pour les micros-paiement

Actuellement il existe 12 pictogrammes différents qu’il est possible de retrouver sur les pochettes de vos jeux. Ceux indiquant l’âge recommander pour jouer à un jeu (3 ans, 7 ans 12 ans 16 ans et 18 ans), mais également ceux indiquant ce que vous retrouvez dans le jeu que vous allez acheter, comme de la nudité, du contenu violent, des incitations à la drogue, du contenu effrayant, du langage grossier ou que le jeu soit en ligne ou non.

Ça c’est pour la théorie, dans la pratique il est rare de trouver plus de 2/3 pictogrammes sur la boîte, le meilleur exemple reste GTA V qui ne comporte que 3 pictogrammes au dos de sa boîte prévenant qu’il est possible de trouver du langage grossier et de la violence dans le jeu, ce qui en fait un jeu déconseiller aux moins de 18 ans, mais si on le regarde de plus près l’ensemble des pictogrammes peuvent être affichés sur la boîte, car on retrouve de tout dans le jeu.

Quel est le but de ce nouveau pictogramme ?

Selon les propos du directeur général de PEGI, les personnes visées par le pictogramme sont avant tout les parents des jeunes joueurs, car un adulte aura plus conscience de ce qu’il fait avec son argent, enfin normalement.

Sensibiliser les parents sur la présence « d’achats intégrés » dans un jeu vidéo est une première étape importante.

 PEGI rend cette information disponible dans les points de vente, afin que les parents puissent décider de la façon dont ils veulent gérer ou limiter les dépenses de leurs enfants.

 Les opportunités d’achats dans les jeux sont devenues un élément répandu et il est nécessaire de fournir un niveau d’information identique aux utilisateurs, quel que soit le réseau de distribution.

Une étude réalisée par Ipsos Connect nous dévoile que 2 parents sur 5 dont les enfants jouent aux jeux vidéo déclarent que leurs enfants dépensent de l’argent dans un jeu. La grande majorité de ces parents (8 sur 10) passent un accord avec leurs enfants quant au montant de ces dépenses.


Rédacteur et passionné de jeu vidéo qui adore partager ses expériences avec le monde.
  • PC Windows
  • PC Windows -
  • Android
  • Smartphone / Tablette Android
  • Nintendo
  • Wii -
  • Sony
  • Playstation -
  • Playstation 2 -
  • XBox
  • XBox -
  • XBox 360 -
  • XBox One -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *