DOSSIER : L'heure des comptes a sonné pour Nintendo

Publié le 3 février 2013

DOSSIER : L heure des comptes a sonné pour Nintendo

Il a récemment eu lieu une réunion avec les investisseurs pour le groupe Nintendo et son président Satoru Iwata. Encourageant ou à surveiller, il est temps de faire le point sur les résultats financiers de la firme nippone.

Un nouvel espoir:

DOSSIER : L heure des comptes a sonné pour Nintendo

Dévoilée lors de l’E3 2011, la nouvelle console de Nintendo, à savoir la Wii U, avait fort à faire sur le plan des ventes. L’entreprise a en effet de grosses attentes et espère attirer un public nouveau, les gamers. La console a pour particularité de proposer comme manette un écran tactile appelé GamePad. Quant aux jeux disponibles lors du lancement de la machine, fin novembre, ils sont relativement importants mais restent surtout des portages provenant de la concurrence.

Des chiffres noirs pour Nintendo :

DOSSIER : L heure des comptes a sonné pour Nintendo

Venons en maintenant à ce qui nous intéresse, les chiffres. Le constructeur qui avait à l’époque réalisé un véritable coup de maître avec la Wii et ces quelque 100 millions d’exemplaires vendus est sûrement un brin déçu par les ventes de leur dernière création. Ceux-ci ont en effet revu à la baisse les prévisions de ventes de la Wii U. Initialement ce devait être pas moins de 5,5 millions d’unités qui devaient être écoulés, finalement la firme prévoit 4 millions de consoles vendues d’ici le 31 mars, date à laquelle l’exercice sera clos. Le même constat est également fait pour les jeux Wii U, les prévisions reculent de 30% par rapport à l’objectif initial. La période de Noël n’a donc pas suffit à porter les ventes vers le haut. En ce qui concerne la 3DS, les prévisions diminuent d’un tiers. Il n’empêche que ces ventes sur notre territoire pour l’année 2012 sont conséquentes avec 947 000 unités écoulées soit une augmentation de 24%.

Quelles raisons pour expliquer cette contre-performance :

DOSSIER : L heure des comptes a sonné pour Nintendo

Pour tenter de comprendre cette mauvaise performance du groupe, des analystes mettent le doigt sur une chose que beaucoup critiquaient, le prix de la machine. Celle-ci est proposée au prix de 299 € avec des jeux coûtant entre 50 et 60 €. Certes le prix peut paraître élevé mais il faut tout de même savoir que celui-ci est inférieur au coût de fabrication de la console. Nintendo a notamment annoncé qu’aucune baisse n’était à prévoir dans un avenir proche. La Wii U ne revivra donc pas les mêmes aléas que la 3DS.

La conjoncture économique peut aussi être un facteur à prendre en compte. La crise que traverse actuellement le secteur du jeu vidéo ne fait pas dans la dentelle et n’épargne personne, éditeurs, fabricants… tout le monde est touché. En 2012 les ventes de consoles et jeux aux États-Unis ont diminué de 22%. Ainsi il n’y a pas que la firme du Pays du Soleil Levant qui devra revoir ses objectifs à la baisse. À noter deux exceptions, Ubisoft et Activision qui eux pour le coup se porte plutôt bien.

Nous pouvons apporter comme dernier facteur de cette situation encore et toujours la concurrence, en particulier celle des smartphones et tablettes. Ces dernières se voient au fil des années disposées de capacités plus puissantes. Ainsi celle-ci nous offre la possibilité de jouer à des jeux de qualité à prix très attractif. À titre d’exemple Gameloft, entreprise française qui édite des jeux pour mobile à son compte en banque plein avec un chiffre d’affaires qui vient de dépasser les 200 millions d’euros.

Pour finir, le marché du jeu vidéo en France a baissé de 12 % en 2012. Nintendo doit donc rapidement relancer ses ventes sinon la situation n’ira que plus mal. Pour cela il n’y a pas à tergiverser, le catalogue de jeux de la Wii U doit être plus conséquent car actuellement les joueurs ressentent cruellement se manque de titre.