Test Alice: Retour au Pays de la Folie ... voudriez vous reprendre du thé mon cher ?

Publié le 23 mai 2012

Titre: Alice: retour au Pays de la Folie

Test Alice: Retour au Pays de la Folie ... voudriez vous reprendre du thé mon cher ?

Développeur: Spicy Horse

Éditeur: Electronic Arts

Type: Action

Prix: 30/40€

Plateforme: Xbox 360 / PS3 / PC

Un jeu qui m’a surpris dont je n’attendais pas grand-chose? Oui on parle bien d’Alice: retour au pays de la folie, ou return madness pour les plus anglophones des gamers.Le premier opus était sorti il y a un bon bout de temps, je n’y avais jamais joué. En ayant eu des échos de nouveau « Alice » j’ai décidé de le prendre et je peux vous dire une chose: je n’ai pas regretté mon choix!Une ambiance glauque, sombre dans un univers enfantin, c’est ce que nous propose ce jeu.Soyez-en sur vous verrez Alice encore plus loufoque qu’elle ne l’était déjà.

Vous incarnez la terrifiante Alice. Celle-ci est toujours choqué de l’incendie ou sa famille a trouver la mort, toutes les preuves font d’elle une coupable plus que plausible. On est directement plongé dans un Londres crasseux, malpropre. L’héroïne du jeu voyagera entre Londres et le pays de la folie qui n’est autre que l’ancien pays des merveilles. Ce pays de la folie va lui permettre de retrouver des souvenirs qui tourmenterons de plus en plus notre bien aimée Alice. Ces mêmes souvenirs sont là pour dévoiler la vérité sur l’incendie. Le scénario est bien écrit, on avance pas à pas dans une histoire sale…malheureusement certaines personnes vont trouver qu’ils manquent quelques cinématiques par ci par la pour éclairer notre lanterne et ce n’est pas totalement faux. Toujours est-il que ce scénario nous introduis dans un univers macabre, qui pourra gêner le joueur parfois. Bien qu’un peu répétitif, on prendra du plaisir à découvrir la vérité sur toute l’histoire et à essayer d’analyser l’état psychologique d’Alice, qui est un brin taré il faut le dire !

Les rendus de Londres et du Pays de la Folie sont vraiment excellent, d’ailleurs c’est ce qui va m’amener à vous parler des graphismes.

 Ne soyez pas surpris, les graphismes ne sont pas exceptionnel loin de la mais il faut reconnaître que la direction artistique a fait fort. Il existe énormément d’environnement complexe très bien réalisé, nous propulsant dans l’univers psychédélique que j’essaye de décrire depuis tout à l’heure. Le soft s’avère très original et ne ressemble à aucun autre jeu. Bien entendu si pour vous les graphismes ont beaucoup d’importance alors ne vous attardez pas sur les textures, car celle-ci sont parfois ignoble et manquent de finition. Mis à part ce point négatif, le jeu offre une belle palette de couleur, ce qui rend le tout très vif ou très sombre, ernant entre un monde « château de carte » un monde « asiatique » etc…le pays de la folie va vous offrir nombre de bonne découverte vous plongeant dans cette ambiance si spécial. Parlons un peu plus du personnage principal, Alice. Les développeurs l’ont vraiment soigné, son visage fin illumine son côté fou et enfant. Les autres personnages disposent également de cette direction artistique. En effet le peuple de Londres est très caricatural ce qui rend le tout vraiment sympa et les ennemis sont divers et variés.

En bref, les graphismes sont inégaux à cause d’un manque de finition réel, mais le level design est tel qu’on oublie ses défauts rapidement…si vous êtes prêt à découvrir les cauchemars et les rêves des enfants en grandeur nature, alors c’est le moment de jouer à ce titre. N’oubliez pas d’attacher votre ceinture, car les paysages sont vraiment impressionnant.

Impressionnant, on ne peut pas vraiment en dire autant du gameplay à cause d’un gros défaut: la caméra. Vous allez souvent perdre de vue l’héroïne à cause de problèmes de caméra récurrent qui pourront déstabiliser votre confort de jeu. Mis à part cela, on tombe sur un jeu d’aventure/action très bien maîtrisé, mais aussi très varié. On contrôle Alice à la troisième personne. L’aventure nous amènera à nous servir d’un moulin à poivre, d’un bâton de cheval, d’un couteau ou encore d’une théière. Vous ne rêvez pas ce sont belles et bien des armes. On retrouve d’ailleurs un petit côté jeu de rôle car on pourra améliorer les armes au fur et à mesure de l’aventure, grâce à des dents. Eh oui Alice récupère des dents blanches et en or, gagné lors de combat ou d’objet cassé etc… Comme précisé plus haut les dents permettront d’améliorer vos armes, sans lesquelles vous ne serez rien dans ce jeu. Pour récupérer ses souvenirs il va falloir se battre, et plus d’une fois. Les combats se révèlent dynamiques et les ennemis variés. Les ennemis d’ailleurs correspondent à l’univers dans lequel vous êtes, on aura alors le droit de combattre contre des poupées géantes, et tout un tas d’ennemis ressemblant à de la gelé, des singes samouraïs etc… Il faudra prendre chaque ennemi de manière différente, cela se révèlera possible grâce à vos armes.

En parlant de combat, j’ai oublié de vous préciser qu’une jauge se remplit quand vous liquidez des ennemis. Une fois cette jauge pleine vous pourrez déclencher le mode Hysteria. Le décor devient alors gris et rouge et Alice se transforme en machine à tuer. Ce mode se révèle très pratique quand on à affaire à une multitude d’ennemi en même temps. Les combats pourront se révéler un peu répétitif, car il vous suffira d’esquiver/attaquer, mais la diversité des ennemis aideront à oublier ce défaut. Bien entendu Alice: Retour aux Pays de la Folie ce n’est pas que de l’action, il y a aussi de la plateforme. Alice pourra rapetissé comme bon lui semble ce qui permet au joueur d’apercevoir ce qu’on ne peut pas voir en temps réel. Entre les indices cachés, les dessins qui aideront à votre compréhension et autre plateforme invisible, ce pouvoir vous servira tout au long du soft. Vous devrez sauter de plateforme en plateforme, vous suspendre au-dessus du vide etc… Comme tout le reste du jeu le gameplay est varié, mais pourra en faire bouder certains. Toujours est-il qu’à ce niveau Alice: Retour aux Pays de la Folie reste un très bon jeu d’action/aventure.

Le test touche à sa fin, c’est pourquoi nous allons parler de la bande son. Les doublages français sont vraiment excellent tout comme la traduction du jeu en français qui nous offrent moult de bons dialogues. Vous aurez l’occasion de découvrir des répliques cultes! Les musiques quant à elles contribuent fortement à l’ambiance macabre du jeu, elles sont très agréables à l’oreille. Pour finir (et nous allons finir en beauté), la durée de vie! Loin des 4h dont j’ai eu besoin pour battlefield 3, ici il faudra compter une quinzaine d’heure pour voir le bout de cette aventure palpitante.

En gros, vous en aurez pour votre argent!

NOTES:

  • Graphismes: 16/20
  • Gameplay: 16/20
  • Scénario: 16/20
  • Bande son: 17/20
  • Durée de vie: 17/20

NOTE GENERALE: 17/20

Les plus:

  • l’ambiance glauque
  • des dialogues recherchés
  • un level design des plus impressionnant
  • jeu très varié
  • durée de vie plus que convenable

Les moins:

  • problème de caméra récurrent
  • les combats qui se répètent
  • détails niveau graphismes
  • manque de cinématique

Conclusion:

Ce jeu a été une vrai surprise pour moi! Si vous cherchez un soft qui ne ressemble en rien à tous les jeux qui sortent en ce moment, alors Alice: Retour au Pays de la Folie est fait pour vous. Je ne vous le cache pas, j’ai pris mon pied (et je chausse du 46!).L’ambiance rendue est énorme, vraiment macabre. Le level design peut en rendre jaloux beaucoup!Seul la caméra pose réellement problème.Pour les plus chanceux, si vous achetez le jeu neuf alors vous bénéficierais d’un code pour avoir le premier opus gratuitement. Un jeu que je vous conseille vraiment.

« Buvons du thé encore du thé en nous souhaitant, mon cher, un joyeux non anniversaire, mon cher ! »