Test Super Street Fighter 3D Edition, quand le jeu de combat prend une nouvelle dimension

Publié le 10 avril 2012

  • Titre: Super Street Fighter IV 3D Edition
  • Éditeur: Capcom
  • Développeur: Capcom
  • Prix: 45€ env.
  • Genre: Baston
  • Joueurs: 1 ou 2 joueurs (local ou en ligne)

De la castagne en veut tu en voilà… et en 3D s’il vous plaît. FIGHT !!!

Si l’on vous dit Street Fighter quels sont les mots qui vous viennent en premier à l’esprit ? Certains me diront Ryu d’autres Ken car ceux-ci sont bien évidemment les personnages les plus populaires de cette série emblématique qui a révolutionné le monde des jeux de combat. Créé en 1987, Street Fighter s’est imposé surtout avec son deuxième épisode, Street Fighter II : The World Warrior, sorti en 1991.

Vingt ans après qu’est devenu ce jeu culte dont la longévité est aussi impressionnante qu’un radoken. Je dirais que Street Fighter est comme un bon vin, plus il vieillit plus il s’affine. Petit ou grand, pro ou débutant, il ne faut pas avoir peur de tous ces combattants à la musculature impressionnante car autant le dire tout de suite, le plaisir de jeu est immédiat. Capcom nous a livré un jeu dont la jouabilité est exemplaire.

Le souci pour un jeu de combat sur console portable est qu’il faut arriver à créer une prise en main efficace et rapide pour tous. Le tour de force a était réalisé à la perfection avec tout d’abord la possibilité de choisir son jeu, soit de façon manuelle ou l’ensemble des nombreux coups doivent être déclenchés par les touches de votre console ou bien via la fonction tactile ou les combos les plus puissants peuvent être déclenchés par une simple pression sur votre écran une fois les jauges correspondantes du personnage remplies.

Les coups sortiront donc tout naturellement que vous soyez néophyte ou pro du stick.

En parlant du stick celui-ci s’avère nettement plus agréable pour une bonne prise en main car la croix directionnelle se situe trop bas pour avoir de bonnes sensations de jeu.

Une petite nouveauté a également était intégrée dans cette version 3DS, il s’agit de la vue dynamique. Elle permet de pousser l’expérience de jeu un plus loin, en effet durant les combats la caméra se positionne derrière votre combattant à hauteur de l’épaule un peu à la façon d’un Resident Evil.

Déconcertant au début, il faut un léger temps d’adaptation pour appréhender la distance entre les combattants afin de parer les coups ou d’attaquer, mais rien de bien méchant pour vous mettre K-O car une fois ce léger détail réglé les combats sont encore plus agréables à effectuer, cette vue dynamique apporte de la profondeur au gameplay.

Côté personnages la liste est assez grande avec 35 combattants comme Ryu, Ken, Juri, Chun-Li ou encore le mythique Gouken qui sont personnalisables à volonté. Les tenues ainsi que les couleurs peuvent être changées au gré de vos envies. Les répliques et les provocations des personnages sont aussi modifiables à souhait.

Le portage de Street Fighter sur la petite portable de Nintendo est une pure merveille sur le plan visuel. En effet nous nous prenons une véritable claque vidéoludique à l’allumage de la console avec une cinématique d’introduction à faire tomber par terre. Cette version 3DS n’a donc pas à envier les versions sur console next gen. Graphiquement le jeu reprend le principe du sel-shadding que l’on pouvait distinguer sur PS3 et Xbox 360. Le plus ici est la 3D car elle apporte une profondeur de champ entre l’espace où les combattants se castagnent et les décors mais elle permet également d’apprécier tous ces combattants et surtout ces combattantes avec leur plastique irréprochable. Street Fighter nous fait énormément voyager avec 22 arènes comme par exemple un temple asiatique, une jungle perdue au fin fond de l’Amérique du Sud, une distillerie en Europe ou encore un volcan en Océanie. Ce voyage virtuel permet donc de créer une grande diversité de décors ou il y a des détails à profusion. Par ailleurs la 3D renforce l’aspect comics-book du titre avec le dusel-shadding. Les animations des personnages sont également très fouillées et produisent un propre à chacun.

Ces décors à gogo sont accompagnés par une bande-son impressionnante. Les thèmes musicaux vont vous trotter l’espace d’un instant dans la tête tels les jeux estampillés Zelda.

Il donne un véritable rythme au combat.

Les doublages anglais sont également de très bonne qualité et renforcent la personnalité des différents protagonistes du jeu qu’ils soient provocateurs, sérieux ou bien comiques.

Niveau durée de vie Street Fighter assure avec pas moins de 35 combattants à maîtriser pour les plus courageux, vient ensuite les parties en ligne. Néanmoins avant de foncer sur le mode on-line il vaut mieux passer quelques heures à s’entrainer car le niveau peut être très élevé. Pour les plus nostalgiques on retrouve également des défis que sont les modes concasseur de voiture et démolisseur de barils. Le premier consiste à détruire une superbe « berline allemande » en moins de 60 secondes, le second à détruire un nombre de tonneaux prédéfini. Enfin le jeu nous propose de collectionner 500 figurines aux effigies des combattants et de les échanger en Street Pass. Nous pourrons même les faire participer à des simulations de combat.

Notes :

  • Jouabilité : 18/20
  • Graphisme : 19/20
  • Bande-son : 19/20
  • Durée de vie : 19/20

Note Générale: 19/20

Les plus :

  • Graphisme léché
  • Prise en main adaptée à tous
  • Bonne durée de vie

Les moins :

  • Pas de nouveaux personnages
  • … et c’est tout

Conclusion :

Ce portage de Street Fighter IV 3D Edition est une pure merveille. Ils s’adressent à un large public de joueurs, la difficulté étant modifiable selon votre niveau. Par ailleurs toutes les fonctionnalités de la 3DS sont très bien exploitées. Bref ce jeu est une valeur sûre.

« La réponse demeure au coeur du combat… »