Test Fifa 13, le nouveau roi de la simulation de foot !

Publié le 24 octobre 2012

Titre: FIFA 13
Éditeur: Electronic Arts
Développeur: EA Sports
Genre: Sport
Prix: 70€ neuf
Plateforme: PS3, Xbox 360, PC, prochainement Wii U (les autres plateformes ne sont pas cités car éloigné de cette version test)

Le football est encore et depuis longtemps le sport le plus populaire du monde. De ce fait les jeux de foot sont légion depuis très longtemps.
La licence FIFA a toujours été le maitre du jeu de foot sur console HD, PES essayant à chaque fois de rattraper son retard … en vain.
Prenez vos crampons et vos ballons ronds, nous allons tester FIFA 13 !

Certains d’entre vous vont s’insurger: « Quoi, encore un FIFA? Mais c’est un jeu pour les pigeons, tous les ans c’est la même chose ! » … de façon polie je dirais que ce que vous dites est faux (alors que si vous le dites sur COD, j’acquiescerai). En effet on pourrait croire qu’un FIFA par an est un rythme peu utile, une simple MAJ suffirait. Sauf que  les ans nous touchons à des jeux différents, ou nous devons reprendre le jeu en main.
À chaque opus sont lots de nouveautés et pour celui-ci nous sommes plutôt bien servis.

C’est par ses nouveautés que je vais commencer. Parlons tout d’abord du nouveau mode entraînement, totalement addictif. Apprenez à tirer des coups francs, à dribler, à faire des passes manuelles, à centrer à ras de terre etc. … de manière ludique.

Cet entrainement n’est pas foncièrement utile pour un joueur confirmé mais c’est un mode vraiment sympa rien que pour les défis. Aussi vous pouvez dire adieu aux chargements « un contre un dans l’arène » car c’est ce mode entrainement, défis techniques qui le remplaceront. Voilà un petit vent de fraicheur somme tout plutôt appréciable.

Vous souvenez vous du « Saison Live », qui permettait de mettre à jour les caractéristiques des joueurs, des clubs par rapport aux performances dans leurs championnats? Eh bien nous retrouvons ce mode dans FIFA 13 sous le nom de « Journée EA Sports FC ». La grande nouveauté ici, c’est que ce mode est gratuit (alors qu’il était payant dans les précédents opus).
En corrélation avec ce mode, les commentaires d’Hervé Mathoux et de Franck Sauzée seront régulièrement mis à jour suivant les performances réelles des équipes.
C’est un gros bon point pour ce FIFA 13.

Parlons maintenant du mode carrière qui n’a pas subi grand changement. On retrouve la simplicité et la richesse de ce mode. Nous pouvons combiner poste de manager de club et  sélectionneur international. Au fur et à mesure de vos performances en clubs vous recevrez des offres de  sélection, ou vous devrez répondre aux exigences de vos supérieurs.

Un mode de jeu qui revient en force, c’est bien le « FIFA Ultimate Team » accompagné d’un tutoriel interactif nous laissant jouer avec une équipe de très haut niveau. Ce mode est réellement immersif et manie avec talent le monde du foot et les éléments de jeux de cartes.

Sachez que vous pouvez acheter directement des paquets de cartes via des applications (Web, iOS).

FIFA 13 nous propose d’accéder à un catalogue permettant de gagner de nombreux bonus suivant votre niveau EAS FC (à savoir que le niveau est conservé depuis  FIFA 12). Au programme maillots collector, bonus pour certains modes, possibilité de découvrir de future star en mode carrière etc…

Venons en au coeur du jeu, le  gameplay. Pas de grande révolution mais des modifications dans la continuité de  FIFA 12.

Vous qui contrôliez le  ballon tranquillement, peu importe le niveau du joueur … et bien oubliez tout ça! Voici  venue le temps des rires et des chants, des noms d’oiseaux et de la mauvaise  foi avec le nouveau système « First Touch  Control ». Si vous n’êtes pas bilingue alors je vous le fais explicite, c’est un nouveau système de contrôle pour la première touche de balle. Le système rajoute beaucoup de réalisme mais aussi de frustration. Un petit exemple si vous recevez une balle super-forte dans les pieds et que vous souhaitez vous  retourner directement … vous êtes pratiquement sûr que le ballon va rebondir sur vos pieds et finir dans ceux de l’adversaire.

Au début les contrôles perturbent vraiment, mais il faut s’adapter et apprendre … ce qu’on fait rapidement. Par exemple on évitera de courir à pleine vitesse quand on recevra un ballon dans les pieds, pour certains ce sera plus facile à faire que pour d’autres.
Pour tout vous dire ce système rajoute beaucoup en réalisme et est plutôt facile à prendre en main.

EA Sport a travaillé sur d’autres domaines, dont l’IA alliée. Vos coéquipiers sont plus mobiles et demandent plus facilement la balle. Ils se révèlent plus dynamiques et parfois même plus  intelligents, ce qui n’est pas de trop.
Concernant l’IA … je suis plutôt consterné du niveau de l’arbitre. Comme dans  tous les jeux de foot  soit c’est super laxiste ou  super-sévère.  Préparez-vous à subir des penaltys pour avoir  frôlé une jambe (sans avoir fait tomber l’adversaire) ou à vous prendre un jaune pour un petit coup d’épaule.
C’est vraiment l’un des points qui m’a frustré à de nombreuses reprises. Ceci s’explique par l’ Impact Engine encore un peu brouillon, même si amélioré par rapport au 12. Cependant ça n’entachera pas le plaisir de jeu.

Pour le reste du gameplay on retrouve surtout beaucoup de  peaufinement des système mis en place dans les précédents opus. Bref le gameplay est aussi efficace que le prédécesseur et les modifications sont assez bien amenées pour que  FIFA 13 se démarque de  FIFA 12.

Entre les modes de jeux et le gameplay, on a oublié d’aborder les graphismes.
La différence entre ce nouvel opus et le précédent est assez faible. Certains joueurs sont mieux modélisés, l’Impact Engine a été un peu amélioré.
Les stades sont toujours aussi impressionnants, et l’ambiance de chaque stade est enivrante.
Le jeu ne se démarque pas par ses graphismes et je pense que sur cette génération de consoles nous sommes arrivés au maximum de ce que nous pouvons faire.

Concernant la durée de vie … que dire … entre les matchs en ligne, en  scindé, le mode carrière, l’EAS FC, le mode  devient pro,  les défis techniques, j’en passe et des meilleurs: nous sommes servis. Si vous aimez le football, le nombre d’ heures de jeu passé sur  FIFA 13 ne se comptera pas en dizaine mais en centaine.

La  bande-son est bonne sans être  transcendante. Le duo Hervé Mathoux / Franck Sauzée est toujours efficace bien que répétitif (ça fait des années qu’on a ce duo!). L’ambiance des stades est fidèlement  restrancrites et les musiques du menu toujours aussi bien sélectionnés. Comme pour tout le reste du jeu, cette bande-son est  de bonne facture.

NOTES

  • Graphismes: 16/20
  • Gameplay: 18/20
  • Bande-son: 14/20
  • Durée de vie: 18/20

NOTE GENERALE: 17/20

Les plus

  • la physique de balle améliorée
  • EA Sport Football Club gratuit
  • un plaisir de jeu intact
  • IA allié amélioré
  • Les contrôles plus réalistes
  • défis techniques
  • une durée de vie infinie

Les moins

  • des décisions arbitrales stupides
  • de nombreux bugs de collisions, de chargements etc. (corrigés par une grosse MAJ mais ça n’excuse pas)
  • Un  duo de  commentateurs répétitif
  • Impact Engine encore brouillon
  • Des joueurs très mal réalisés (Hazard ou encore  Giroud)

Conclusion

Sans être aussi inventif que FIFA 12, FIFA 13 apporte les nouveautés qu’il fallait. De ce fait cet opus s’impose comme le meilleur de la série surtout grâce à sa richesse de contenu. Autant vous le dire, vous n’allez pas vous ennuyer. FIFA 13 vous promet des parties entre amis endiablés et pleins de mauvaise foi !

Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l’idée de perdre

Bande Annonce Fifa 13