Fortnite : Le TPS cartoon de 2018


Un TPS : mais en quoi ça consiste ?

Alors pour ceux qui ne connaissent pas la définition de « TPS », cela consiste basiquement à un jeu de tir à la troisième personne (Third Person Shooter). La vue est donc objective et vous voyez le magnifique dos de votre personnage puisqu’il ne s’agit pas d’un FPS (First Person Shooter) qui serait alors en vue subjective. Le gameplay ? Du tir, et encore du tir sur vos concurrents pour la victoire ou sur les vagues de monstres qui tentent d’avoir votre peau ! Fortnite est donc un jeu de survie en milieu hostile puisque vous êtes soit projeté sur une île remplie par 99 autres joueurs qu’il faudra éliminer pour la victoire, sur le même principe que PUBG (PlayerUnknown’s Battlegrounds) dans le mode « Battle Royale », soit en coopération jusqu’à 4 joueurs contre des hordes de monstres dans le mode « Sauvez le monde ».

Fortnite : Le TPS cartoon de 2018


Fortnite, développé par Epic Games (créateur de Paragon et Infinity Blade) et People Can Fly (créateur des Gears of War), est en accès anticipé depuis le 25 juillet 2017, et ce, en attendant sa sortie prévue pour le 25 juillet prochain. Comme pour la majorité des TPS, il est possible de jouer en solo comme en multijoueur ce qui permet à ceux qui veulent se défouler seuls derrière leur écran de s’amuser tout autant que les équipes de noobs (je fais bien évidemment partie de la seconde catégorie). Le jeu est disponible sur Windows, MacOS, Playstation 4 et Xbox One, c’est donc une bonne nouvelle pour les accros de l’ordinateur et les fans de console.

Quelles sont ses spécificités ?

Mon âme de graphiste voudrait mettre en avant le fait que Fortnite ne possède pas des graphismes réalistes comme PUBG ou Call Of Duty. En effet, l’aspect « cartoon » qui le caractérise est plus habituel aux jeux lyriques qu’aux TPS ce qui est selon moi un point positif dans le sens où il se créé un univers un peu différent des TPS classiques que nous avons pu voir sortir dernièrement. Selon moi, ce côté graphique rend le jeu plus sympathique car davantage lié à l’imaginaire et à l’amusement que pour les décors d’un FPS, par exemple. Dans le mode Battle Royal, vous ne sautez pas d’un avion pour atterrir sur la carte mais d’un bus à moitié rafistolé qui vole grâce au ballon auquel il est rattaché. Vous pouvez donc déjà un peu saisir la notion humoristique qu’apporte les graphismes. Ce qui n’empêchera évidemment pas d’être sérieux pour briser les os de vos adversaires.

Lorsque vous vous posez sur la carte, vous n’avez pour arme qu’une pioche qui vous permettra de vous défendre contre les autres joueurs en attendant de vous équiper de meilleures armes. S’en iront alors une course à l’armement et des combats de pioche pour mettre K.O. les joueurs qui atterrissent au même endroit que vous. Cette pioche n’est pas anodine (vous auriez très bien pu avoir une batte de baseball en main) puisqu’elle est destinée à détruire les éléments qui vous entourent comme le mobilier de maison et les murs qui se dressent en face de vous. Pourquoi détruire l’environnement ? Et bien tout simplement pour acquérir des matériaux et recréer vous-mêmes des surfaces murales, des escaliers ou des plateformes dans le but de vous protéger des autres joueurs. Cette possibilité de construction s’avère d’autant plus utile lorsque la zone se réduit énormément et qu’il ne reste plus beaucoup de lieux où se cacher pour ne pas se faire headshot par ses concurrents au top 1. Je trouve cette fonctionnalité très amusante et finalement assez tactique. C’est la caractéristique principale de Fortnite vis-à-vis des autres TPS.

Fortnite : Le TPS cartoon de 2018 #2

A-t-il un avenir prometteur ?

AshleyMagnus  
Ashley, gameuse dans l'âme et future animatrice 3D. Fan de jeux vidéo/séries et créatrice d'univers complètement fumés depuis 1996 !
  • PC Windows
  • PC Windows -
  • Android
  • Smartphone / Tablette Android
  • Nintendo
  • Wii -
  • Gameboy -
  • DS -
  • Sony
  • Playstation 2 -

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *