Support physique, le début de la fin ?


Support physique, le début de la fin ?

Support physique, le début de la fin ?

Un récent article du journal les échos met en avant un véritable fléau à l’échelle mondiale, la dématérialisation. L’essor des plateformes de téléchargement numérique telle steam, Itunes, le Xbox Live ou encore le PSN, font que le mode de consommation des jeux évolue.

La vente de jeux physiques en France mais aussi aux États-Unis a baissé de 25%. Ce nouveau mode de consommation porte préjudice au marché du jeu physique et notamment aux boutiques spécialisées qui accusent une baisse de leur vente.


Toutefois cette information est à nuancer, car bien que la conjoncture économique ne soit pas favorable aux joueurs, cette baisse des ventes des jeux traditionnels est aussi due au vieillissement des consoles actuelles qui sont sorties dans les années 2005/2006. Le marché des consoles est donc lui aussi en régression avec une baisse de 18%.

Autre explication de cette tendance, la stratégie des éditeurs. En effet ceux-ci prévoient des calendriers beaucoup plus souples en matière de sortie de nouveaux titres et s’intéressent de plus en plus aux plateformes de téléchargement. Ils adoptent également une stratégie dite « 0 risque ». Les coûts de développement d’un jeu étant relativement importants, les éditeurs s’appuient sur des franchises connues telle Call of Duty pour ne citer que lui et donc ils prennent ainsi moins de risques en matière de vente.

Les grands groupes comme Electronic art par exemple se dirigent donc doucement mais sûrement vers le marché de la dématérialisation. Cette politique qu’il souhaite mettre en place va se traduire cette année par d’importants développements de jeux sociaux, mobiles… EA s’attend ainsi à ce que le dématérialiser représente 30% de leur chiffre d’affaires.

Nous attendons donc de voir si la sortie de la Wii U de Nintendo qui est prévu pour la fin de l’année parviendra à relancer le marché du jeu vidéo en support physique

3 commentaires sur “Support physique, le début de la fin ?

    Niina

    (18 avril 2012 - 18 h 14 min)

    « fléau à l’échelle mondiale, la dématérialisation. »
    –> Je ne vois pas en quoi c’est un fléau ?!
    Il y a encore des gens qui acheté du matérialisé, notamment les collecteurs qui pour les grands noms des JV se vendent très bien à des prix exorbitant.

    Ensuite la dématérialisation à plein d’avantage! Notamment au niveau place, encombrement, usure etc. Après plusieurs déménagements et sur 2 pays, je suis bien contente que le dématérialisé soit
    présents et que Steam me centralise tout ça, sans avoir à me trimbaler avec mes boites, les cds etc de TOUS mes jeux!

    Clyde

    (18 avril 2012 - 19 h 22 min)

    Salut, tout d’abord merci d’avoir réagis à l’article.

    L’article n’est qu’un constat du marché actuel, le dématérialisé prend de plus en plus de place. 

    Pour les entreprises spécialisés c’est bien un fléau. Après les avis divergent.

    Pour ma part je suis pas contre le dématérialisé, il offre en effet plein d’avantage sur le xbla ou steam, ou l’on peut jouer à des jeux indépendants souvent bien plus riche que des grosses
    licences.

    Après le dématérialisé à flot comme le DLC mal utilisé etc…c’est négatif. Il y a beaucoup de points positif comme de négatif (ce serait un long débat).

    Par exemple, en achetant un jeu dématérialisé, nos droits d’accès sont numérique. Les éditeurs peuvent nous les enlever du jour au lendemain alors qu’avec le support physique une fois acheté il
    n’y a aucun risque.

    Bref on pourrait en débattre looooooooooongtemps ^^ Le dématérialisé à plein de points positifs, le support physique lui à encore de beau jour devant lui (la plupart des gens aiment avoir leurs
    jaquettes etc…)

    Je serais ravis d’en parler plus en profondeur.

    Merci d’avoir réagis!

     

     

    Niina

    (18 avril 2012 - 19 h 37 min)

    Du coup je continue le débat :
    1- Pour les entreprises spécialisés c’est bien un fléau. –> je pense que ces boutiques doivent aussi s’adapter. Car, je pense à g2play qui le fait, elles peuvent proposer les clés de leur jeux
    en boite via une boutique sur le net. J’achète aussi ainsi des jeux comme ça. Je ne reçois pas le support (qui existe bel et bien) mais juste la clé.

    2- Je suis entièrement d’accord le DLC est un fléau. les jeux non fini dont faut acheter les fins. Les dlc avec 1 perso en plus pour 10e c’est du foutage de gueule.

    3- Par contre il y a un point concernant cette License de support numérique/matériel dont je ne suis pas du tout d’accord et les exemples il y en a beaucoup. Cela concerne la possibilité
    d’installer un jeu qu’un certain nombre de fois sur sa machine. Cela concerne le matérialisé aussi. C’est de plus en plus pratiqué par les grosses compagnies (toujours les même chiardes qui
    détruisent le plaisir du jeu, mais ca c’est un autre débat). Certains jeux sont activables que 5 fois. En gros, t’achète le jeu en boite, tu installes le jeu, tu met t’as clé et hop 1 activation.
    Plus que 4! Super et c’est le même problème pour les support numériques et sur cd. D’ailleurs cette pratique n’a pas attendu l’avènement du numérique. C’est aussi pourquoi on a eu le droit à la
    mort du jeu PC d’occasion. J’avais acheté Loki en occas… j’ai du le cracké pour pouvoir y jouer car je ne pouvais pas l’activer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *