Dawn of War III s'annonce avec un trailer fracassant

Publié le 13 mai 2016

C’est officiel,  Dawn of War III est annoncé dans un TRAILER de ouf malade sur lequel j’ai du mal à poser des mots.

Dawn of War III s'annonce avec un trailer fracassant

Dawn of War, une référence du RTS

Car vous avez du le remarquer maintenant,  j’adore tout ce qui touche aux univers de Games Workshop. Pas que,  mais c’est vrai que je joue à Battlefleet Gothic: Armada,  au Baroud D’honneur de Dawn of War 2, quand ce n’est pas au mode Apocalypse du vénérable Soulstorm…

L’aventure Dawn of War premier du nom commence en 2004. Édité par feu la boîte THQ,  ce fut un carton total, qui permit à beaucoup de non-initiés de découvrir l’univers bien particulier de Warhammer 40 000.

Dans les faits,  le premier jeu,  suivi de trois DLC (Winter Assault, Dark Crusade et Soulstorm) offrira à beaucoup de joueurs de très très bons moments à commander des armées très vastes pour l’époque !  Offrant 8 races avec différents gameplay, une campagne avec une vraie durée de vie (c’était la bonne époque des DLC qui valaient leur prix), c’est probablement le jeu auquel j’ai le plus joué de ma vie.

Dawn of War II atterrit 4 ans après son aîné, en 2008. Construit sur le moteur graphique de Company of Heroes que THQ produit aussi à l’époque, Dawn of War II intégre ses mécanismes de jeu (environnement destructible,  système de couverture des unités,  suppression avec des armes lourdes…!) pour devoir un RTS qui se veut nerveux, et focalisé sur les unités combattantes. A la trappe donc la gestion des bâtiments à construire, et des ressources à récolter. Deux extensions, qu’on peut considérer Stand-alones (Chaos Rising et Retribution) rajoutent chacune une nouvelle campagne, ainsi qu’un mode très populaire, le Baroud d’Honneur. Ce mode fait s’allier trois héros surpuissant, qui doivent affronter 20 vagues d’ennemis de plus en plus puissants. Qui reste-il à la fin ? A vous de le décider !

Un mélange des deux premiers jeux pour Dawn of War III ?

A ce jour, nous avons que trois factions s’opposeront: les Space Marines du chapitre des Blood Ravens, les Eldars, et les subtils Orks !

Chaque armée aura ses unités particulières, telles les détestées Motojets Eldars, ou les escouades Devastator avec Canon laser, et surtout, ses unités épiques ! Ca signifie le retour de Gabriel Angelos, capitaine des Blood Ravens, dont le chapitre est en ruines, ses mondes assiegés… Mais aussi d’autres leaders, qui fonctionneront avec un système de counter-pick !
Vous aurez sous votre commandement deux types d’unités: celles de ligne, et celles d’élite. Les premières seront des unités classiques (escouade tactique, gardiens, boys…) qui seront constamment sur le champs de bataille. Les secondes seront des unités décisives pour la victoire, et serviront à porter le coup fatal ! Trois choix d’Elites seront à prendre en début de partie, afin de pouvoir personnaliser votre style de jeu.

Gabriel Angelos est un grand fan de MC Hammer, et va le démontrer de manière brutale aux fragiles eldars !

Il semblerait, d’après les premiers échos des développeurs, que Dawn Of War II réunissent des aspects des deux précédents jeux, à savoir une armée gigantesque d’un côté, et des héros surpuissants de l’autre. L’arrivée des véhicules super-lourds qu’on peut voir dans le trailer *heavy breathing* risque de changer la donne, vu leur puissance de feu. Il semblerait aussi que DoW III signe le grand retour des bases à construire, qui avaient disparu dès DoW II au profit de points à capturer sur la map.

Le Chevalier Impérial risque de faire des ravages dans les rangs des ennemis de l’Imperium

Les idées sont là, mais est-ce que le public sera toujours au rendez-vous 12 ans après le premier jeu ?
Je suis plus que content qu’une licence comme Dawn of War soit sortie du cimetière, et puisse enfin avoir un soft avec des graphismes modernes, le tout dans le fameux GrimDark de Warhammer 40 000. Prévu, selon les premières rumeurs pour l’année 2017, Dawn of War III est LA surprise de ce milieu d’année !