Date de sortie Counter Strike: GO

Publié le 5 juin 2012

Date de sortie Counter Strike: GO

Quelques jours seulement après l’ouverture de la beta de Counter-Strike:Global-Offensive, les développeurs avaient alors émis l’hypothèse d’une date de sortie officielle durant l’été 2012. Cela fait déjà presque un an que des joueurs professionels s’étaient envolés aux Etats-Unis afin de collaborer à ce qui n’était alors qu’une ébauche du jeu. Des dizaines de mises à jour plus tard, le nouveau FPS de Valve ressemble de plus en plus à un jeu fini dont les grandes lignes ne devraient maintenant plus beaucoup changer. Ces derniers temps, les développeurs avaient laissé des messages d’espoir sur leur twitter en assurant annoncer une grande nouvelle lors du plus grand salon du jeu vidéo au monde, l’E3. Pas de conférence Valve, mais une présence de CS:Global-Offensive dans les présentations des jeux sur Xbox 360 par Microsoft. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’ils n’ont pas menti puisque c’est tout simplement la date de sortie officielle de CS:GO qui a été communiquée ! Il faudra faire une pause entre deux baignades pour se proccurer ce nouveau Counter-Strike puisqu’il sera en vente dès le mardi 21 août 2012 sur Steam, PlayStation Network et Xbox Live Arcade. Ce n’est pas tout, le prix a également été révélé et s’élèvera à 15 $. Un prix assez bas pour un nouveau jeu mais qui permettra au plus grand nombre de l’acheter directement. Le rendez-vous est donc pris pour toute la communauté FPS qui devrait connaître une année 2012 exceptionelle en terme de jeux-vidéo potentiellement compétitif.

Du côté de Valve, il reste tout de même pas mal d’ajustements à peaufiner et du contenu à ajouter comme les dernières cartes officielles. De ce que nous avons pu percevoir beaucoup d’ajouts seront intégrés après la sortie du jeu pour la version PC, comme un éventuel mode spectateur avancé. Les plus inquiets mettent déjà en avant la précipitation de Valve à sortir CS:GO alors que le jeu n’est pas parfait mais nous avons toutes les raisons d’être confiants en voyant la bonne interaction entre la communauté « hardcore gamer » et les développeurs. Sources: Eurogamer, VaKarM