Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris

Publié le 3 novembre 2017

L’information n’a pas échappé aux aficionados de la sphère comics et autres adeptes de la pop culture : la Grande Halle de la Villette accueillait la Comic Con Paris du 27 au 29 octobre pour sa troisième édition.
Au programme de ces trois jours de festivités, panels d’annonces et d’analyses thématiques, rencontres avec les artistes, et les incontournables ventes de produits dérivés.

Retour sur cette 3ème édition et ses évolutions.

Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris

Le Comic Con Paris 2017 : ce qu’il y avait à voir

Déambuler dans la grande halle de la Villette pendant le Comic Con Paris, c’est avant tout préparer son programme personnel de la journée, parmi les panels proposés dans les trois salles de conférence de l’événement. Les salles sont de trois tailles différentes, et les panels y sont classés selon leur vocation à attirer plus ou moins de publics.
Ce qui fait l’intérêt du Comic Con c’est que l’offre en matière de thèmes abordés est d’ordinaire assez variée. On retrouve ainsi aux côtés des annonces majeures, exclusivités et invités prestigieux des spécialistes venant aborder un thème en lien avec la sphère geek et le décortiquer en compagnie du public dans une ambiance bonne enfant mais studieuse.

Les plus organisés arrivent ainsi à circuler d’annonces en masterclass et débats tout en faisant d’incontournables arrêts aux stands shopping des maisons éditrices de comics et BD, de produits dérivés ainsi qu’aux stands promotionnels à l’instar des sympathiques stands Justice League proposé par DC et Stranger Things proposé par Netflix lors de cette édition.

Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #1Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #2Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #3Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #4Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #5Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #6Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #7

Mais pour réussir à prendre plaisir à participer à l’événement, mieux vaut ne pas être allergique aux bains de foules façon « métro 18h », une recette adorée par les parisiens.
Si l’on saupoudre tout cela de cosplayers dans les allées et de la présence de l’incontournable division française de la 501ème, on obtient une idée assez précise de ce qu’est l’événement.

Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #1Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #2Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #3Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #4Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #5Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #6Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #7Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #8

Le Comic Con Paris cru 2017, une bonne année ?

La grande bataille entre Marvel et DC Comics, mais aussi entre les productions Netflix et Warner Bros y étant liées a profité de l’événement pour jouer un nouvel acte ou la Justice League et Lucifer se voyaient confier la lourde tâche de conserver l’attention du public contre des adversaires tels qu’Avengers Infinity War et les séries Marvel/Netflix, mais surtout contre le raz de marée Stranger Things, qui a mis la Comic Con Paris 2017 en effervescence. Netflix n’a pas fait les choses à moitié : présent physiquement avec un stand Stranger Things superbe, l’entreprise a comblé les visiteurs avec la projection en exclusivité des deux premiers épisodes de la saison 2, ainsi qu’avec la venue des trois jeunes héros incarnés par Gaten Matarazzo (Dustin), Caleb McLaughlin (Lucas) et Fin Wolfhard (Mike) lors de la troisième journée du Comic Con Paris déclenchant un mouvement de foule impressionnant et les cris des fans.

Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #1Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #2Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #3Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #4Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #5Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #6Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #7Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #8

Si l’édition parisienne de la Comic Con est encore jeune, on peut d’ores et déjà analyser son évolution. Qu’en est-il de son programme ?
Cette année, l’événement proposait entre autres la venue d’Austin Nichols (The Walking Dead)

Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris

Mais aussi de Julie Benz (Buffy), Brian Michael Bendis (Defenders), Jamie Bamber (Battlestar Galactica) et Tim Sale (Batman).
Si le catalogue de panels semblait aussi étoffé que les années précédentes, l’intérêt des conférences variait beaucoup selon les goûts des visiteurs et la frustration de devoir parfois choisir entre deux panels à la même heure, combiné avec des salles accueillant bien souvent le double de leur capacité en terme de public (lorsque l’on peut encore y accéder) irrite toujours.

Car bien souvent, les annonces grands publics sont proposées en même temps que des conférences plus modestes mais non moins intéressantes se proposant de faire des analyses de fond, à l’instar de « Lovecraft : Persistance d’un mythe » par exemple.

Retour sur la 3ème édition du Comic Con ParisRetour sur la 3ème édition du Comic Con ParisRetour sur la 3ème édition du Comic Con ParisRetour sur la 3ème édition du Comic Con ParisRetour sur la 3ème édition du Comic Con ParisRetour sur la 3ème édition du Comic Con Paris

Il est à noter que cette année, ces analyses ont perdu en profondeur par rapport aux éditions précédentes. Noyées dans les questions/réponses avec le public et les « prises de température » voir dans une implication bien trop grande du groupe Melty et de youtubeurs en lieu et place de véritables experts, l’analyse réelle perd du terrain…

Un changement de dimension nécessaire pour le Comic Con Paris ?

La grande halle de la Villette possède, il est vrai, un charme certain en comparaison du parc des expositions de la porte de Versailles. Le Comic Con Paris gagnant en popularité au fil des éditions, de plus en plus de visiteurs s’y bousculent chaque année.

Cependant, le lieu est beaucoup plus exigu que les grands halls de la porte de Versailles et l’on se prend à rêver que l’événement y déménage tandis que l’on déambule entre les stands dans les allées littéralement surpeuplées du Comic Con Paris.
De nombreux signaux indiquent que l’événement doit, pour rester agréable pour tous,changer de dimension (sans l’aide du Doctor Strange !). On éviterait ainsi des panels complets malgré des salles remplies au chausse pied, des allées si bondées que se déplacer en deviendrait presque pénible et le shopping une épreuve, mais l’on pourrait également réserver un meilleur accueil et des services aux cosplayers (nombreux !) ainsi qu’à la presse.

Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #1Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #2Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #3Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #4Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #5Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #6Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #7Retour sur la 3ème édition du Comic Con Paris #8

Quand un événement réclame un prix d’entrée de plus d’une vingtaine d’euros, il est légitime de s’attendre à ne pas se voir refuser l’accès aux conférences par manque de place (un problème déjà remonté les 2 précédentes années).

On espère ainsi réellement voir le Comic Con Paris évoluer pour pouvoir accueillir l’intégralité de son public dans de meilleures conditions, tout en gardant un œil sur la qualité de ses intervenants qui ne doit pas faiblir pour le démarquer des événements concurrents.

comic con paris 2017 cosplay