Les jeux vidéo sont-ils devenus trop cher ?

Publié le 8 août 2013

Censé être un divertissement culturel de masse, le jeu vidéo n’est certainement pas financièrement parlant le média le plus accessible. Le jeu triple A sur consoles est vendu pour la modique somme de 70 euros.

Est-ce un phénomène nouveau ?

On entend régulièrement les joueurs et les journalistes se plaindre de l’augmentation régulière du prix des jeux vidéo sur Playstation 3.
On remarque en effet une augmentation régulière depuis 1994. En 30 ans les coûts de production d’un jeu vidéo ont explosé. Prince Of Persia était à l’époque développé par une seule personne, aujourd’hui un nouvel opus d’Assassin’s Creed nécessite le travail de plusieurs centaines de personnes sur plusieurs mois. L’omniprésence médiatique du jeu vidéo impose aux éditeurs d’investir des sommes énormes dans le marketing pour se démarquer de la concurrence et entrer dans l’esprit des gens.

De source sûre, le jeu vidéo touche plus de personnes qu’auparavant cependant de plus en plus de franchises ont des difficultés à être rentables. Square Enix en a fait l’amère expérience avec le dernier Tomb Raider véritable gouffre pour les finances du géant Japonais. En effet la concurrence de plus en plus importante entre les studios de développement, à quelques rares exceptions près comme Fifa ou Call of, ne permet pas à tout le monde de tirer son épingle du jeu. La crise économique est passée par là, poussant les classes populaires et les classes moyennes à restreindre de manière drastique leur consommation de jeux vidéo. Le nombre d’exemplaires vendus par jeu a baissé pour la plupart des licences. Le final Fantasy le plus vendu reste le 7 sorti 1997 et pour les Resident Evil aucun n’a pu faire mieux que l’épisode n°2. L’augmentation des prix a pour litude maximale 32 %.

Les jeux vidéo sont-ils devenus trop cher ?

Les consoles nouvelles génération,s qui arrivent bientôt, ne devraient pas faire baisser les prix en tout cas pour les versions boîte.
Heureusement des sites comme Jouons Plus permettent de s’adonner au plaisir du jeu vidéo à moindre frais. En ces temps de crise, de nouveaux modèles de consommation ont émergé pour le plus grand bonheur des consommateurs.

Les jeux vidéo sont-ils devenus trop cher ?