Pas de baisse de prix de la Xbox One avant un ou deux ans ?

Publié le 2 décembre 2013

Michael Pachter, analyste américain reconnu pour avoir des avis plus ou moins pertinents dans le monde du jeu vidéo, s’est livrés à une prévision quant à la tournure de la concurrence entre la PS4 et la Xbox One dans les années à venir à travers une émission du site Gametrailers. Voici un extrait de sa déclaration:

« Au cours des prochains moins, je pense que les deux seront en rupture de stock. Mais si l’une d’entre elles prend la poussière sur les rayons, cela sera la Xbox One à cause de son prix. L’année prochaine, je pense que Sony vendra 25% de consoles de plus de consoles que Microsoft, soit environ 12 millions pour l’un et 9 millions pour l’autre. Ou quelque chose comme ça. Et je pense que Sony conservera son avance jusqu’à ce que Microsoft baisse le prix ou jusqu’à ce qu’il nous explique pourquoi Kinect vaut une centaine de dollars de plus.

Je pense que Microsoft, d’ici un an ou deux, baissera le prix (de sa console). Les deux consoles se vendront au même prix et se vendront autant l’une que l’autre. Sony prend l’avantage tôt dans la course, et Microsoft se bat pour rattraper son retard. Je pense que la valeur des consoles va se situer au niveau des jeux et des services comme le Xbox Live et le PlayStation Network. Et je pense que ces deux là n’en sont qu’à leurs balbutiements en termes d’offre. Je pense donc qu’ils vont continuer de s’améliorer encore et encore et que les gens vont vraiment les apprécier.

Je dirais que les deux vont être plutôt proches l’une de l’autre. Je pense qu’elles se retrouveront plus ou moins au niveau auquel la PS3 et la Xbox 360 étaient à la fin de la génération précédentes, certainement à égalité. Mais elles se vendront toutes les deux mieux que les précédentes consoles car les ventes de la Wii U ne représenteront que 20% de celles de la Wii. Il y a donc de nombreuses parts de marché à prendre. »

Pas de baisse de prix de la Xbox One avant un ou deux ans ?

A noter que Mr. Pachter ne vise pas toujours juste, nous pourrons analyser l’état du marché d’ici quelques années. En attendant, retournez à vos manettes (ou votre souris!)