La bêta fermée de Rend ouvre ses portes

Publié le 26 juillet 2018

Rend, un jeu développé par Frostkeep, est sur le point de sortir. Celui-ci est un mélange de plusieurs styles de jeu. Son design rappelle notamment des incontournables, tel que Fortnite, tandis que dans le fond, le jeu se rapproche plus d’un survival tel que Rust ou encore Minecraft, incitant à l’exploration et à la découverte de celui-ci.

J’étais tenté de voir le jeu et j’ai ainsi pu recevoir une clé pour essayer l’alpha pour observer un peu comment se déroulait le jeu…

Tout d’abord, le jeu n’est pas moche, sans être particulièrement à couper le souffle non plus, mais il n’est pas moche, avec de légers bugs au niveau du son et au niveau de l’optimisation pour la machine mais à part ça, comment est le fond ?

Du peu de temps que j’ai passé sur ce jeu, je pense pouvoir affirmer que celui-ci a de l’avenir. Une création de personnage très épurée, mais avant tout très efficace, le jeu ne s’encombre pour l’instant pas trop de détails sur les personnages, on peut donc choisir : le sexe, la couleur de peau, la coiffure et la couleur des cheveux du personnage.

On peut également choisir une faction parmi les trois suivantes : les Revenants, le Conclave et l’Ordre.

En fervent partisan de la force brute et du prestige, j’ai décidé de jouer l’Ordre, ce qui n’a pas eu l’air d’influencer ma partie énormément mais qui, je suppose, mène vers des guerres de factions.

À la suite de la création de mon personnage et du choix de ma faction, je suis arrivé dans un jeu qui, malgré un manque d’optimisation évident et que je ne peux reprocher à une bêta, semble assez beau et dans l’univers fantastique promis par les développeurs.

Le jeu nous propose donc un arbre de compétences, en fonction des avancées des compétences dans le jeu ( Heboristerie, Bûcheron, etc…) ainsi qu’un système de talent. L’on peut ainsi choisir parmi 4 classes : Assassin, Chef de guerre, Éclaireur et Shaman, dévérouillant chacun des compétences utiles à la survie.

À part cela, il semble également possible d’avoir des familiers, qui nous accompagnent après certains crafts. Ainsi le jeu semble assez bien partit même s’il va devoir s’améliorer encore un peu

Après une heure de jeu, j’ai décidé de me prononcer sur cet article, même si cela semble un peu hâtif, pour la simple raison que je me suis retrouvé littéralement bloqué dans le jeu, puisqu’une fois mort de déshydratation, mon personnage réapparaissait sans équipement, nu, et que je mourrais d’hypothermie en boucle pendant la nuit. Ainsi, je ferais peut être un autre article sur le jeu plus tard.


Homme de 21 ans, joueur de jeux en tous genres, musicien, en études d'informatique et rédacteur de GeekPlay, Mes Sujets Favoris concernent les jeux à ambiance médiévale ou post apocalyptique dans un style éventuellement "SteamPunk", mes genres de jeux préférés sont les MMORPG, RPG, Stratégie, Cartes et jeux indépendants. Les trois points qui font d'un jeu un "bon" jeu sont un mélange alliant l'esthétique à la technique tout en faisant preuve d'un équilibrage omettant le "Pay-to-win".
  • PC Windows
  • PC Windows -
  • Android
  • Smartphone / Tablette Android
  • Nintendo
  • Wii -
  • DS -
  • Sony
  • Playstation 4 -