Little Nightmares : Un jeu qui vous oblige à affronter vos cauchemars

Publié le 7 août 2017

Sorti cette année et réalisé par les studios Trasier, Little Nightmares est à découvrir : une ambiance étonnante, un jeu indé, et des questions sans fin qui vous laisseront sans repos. Ce jeu est un ovni vidéoludique qui prend le joueur par la main et lui fait revivre les peurs les plus enfouies de ses cauchemars d’enfance, tout en restant extrêmement mystérieux, voire frustrant !

Little Nightmares : Un jeu qui vous oblige à affronter vos cauchemars

Fiche technique Little Nightmares

Little Nightmares : le gameplay !

Ce jeu nous propose donc un formidable voyage horrifique avec un univers à la Tim Burton. On incarne une sorte de petite fille vêtue d’un K-way jaune qui cache son visage, et on démarre l’aventure sans explication : c’est parti pour 4 heures de jeu découpées en 5 épisodes. Les contrôles sont très simples à prendre en main. On peut faire énormément de choses et interagir avec l’environnement qui nous entoure : grimper, lancer des objets ou les porter, etc... Notre personnage possède aussi un petit briquet qui nous permet de repousser l’obscurité. On enchaîne donc les énigmes et les différentes phases d’infiltration où des personnages disproportionnés cherchent à nous capturer.

Little Nightmares : Un jeu qui vous oblige à affronter vos cauchemars

Le point fort de ce jeu est clairement son ambiance complètement immersive : on ressent une peur constante de voir surgir ces ennemis dix fois plus grands que nous. On est souvent dans des pièces très sombres et notre briquet est très important afin de pouvoir mettre un pied devant l’autre. La musique est géniale et accentue encore l’immersion avec ses petits bruits creepy. Autre point positif : le joueur a toujours l’impression de progresser et découvre constamment de nouveaux environnements. Le jeu ne fait jamais revenir sur ses pas car le but est bien d’avancer et de découvrir les nouveaux obstacles qui se présentent.

Little Nightmares : Un jeu qui vous oblige à affronter vos cauchemars

Tout au long des parties, le joueur ne peut s’empêcher, comme je l’ai fait, de se poser une foule de questions durant ses sessions de jeux : quels sont les pouvoirs de son personnage ? Quel est le but du jeu hormis le fait de devoir sortir de ce cauchemar ? Quel message les développeurs veulent-ils nous faire passer ? Pourquoi je suis tout petit ? Pourquoi tout le monde veut ma mort ? Toute ces questions sans réponse, avec un jeu au dénouement finalement assez rapide, nous laissent sur notre faim :  on veut en savoir plus !

Little Nightmares : Un jeu qui vous oblige à affronter vos cauchemars

Et c’est là la limite de ce jeu et un de son point négatif : l’absence de réponse est-elle liée à la pauvreté du scénario ? Car l’histoire manque d’explications, et la narration est quasi inexistante, donnant peu de réponses et d’indices. Les énigmes sont également très simples on n’est jamais bloqué très longtemps puisqu’on trouve très vite les solutions. Il n’y a pas de réel obstacle et on aimerait devoir un peu plus se creuser les méninges. Enfin le jeu est assez court : 4 heures.

Little Nightmares : Un jeu qui vous oblige à affronter vos cauchemars

Au final, un jeu à découvrir pour son originalité, son ambiance et la qualité de son univers graphique, mais un peu limité du point de vue du scénario. Si vous cherchez un jeu d’ambiance horrifique, si vous voulez replonger dans vos cauchemars d’enfance et soutenir un studio indépendant, ce jeu est pour vous !

Little Nightmares : le DLC, Secret of the Maws

Little Nightmares : Un jeu qui vous oblige à affronter vos cauchemars

Ce DLC est décevant : si vous cherchez des réponses et un réel prolongement au jeu initial, passez votre chemin (DLC très court, à peine 30 minutes de jeu). Le jeu principale est déjà très bien sans cette extension.

Little Nightmares : Un jeu qui vous oblige à affronter vos cauchemars

On incarne cette fois-ci un petit garçon, avec encore une fois l’objectif de fuir. Cette histoire semble se dérouler en parallèle de celle de la petite fille en K-way jaune de l’histoire principale. Le joueur est vite déçu par ce DLC très facile. On enchaîne chaque puzzle avec des mécaniques qu’on a déjà découvertes et utilisées dans l’histoire principale. On avance sans aucun problème en résolvant chaque énigme du premier coup. Il y’a toujours des phases de poursuites avec une créature dans les égouts, mais ça ne suffit pas à sauver les meubles !

Electroe - Geek passionné de jeux vidéo, jeux de sociétés, mangas, animés et programmation.
  • PC Windows -
  • Smartphone / Tablette Android
  • NES -
  • Wii -
  • Gameboy -
  • DS -
  • 3DS -
  • Playstation -
  • Playstation 3 -
  • Playstation 4 -
  • XBox 360 -