Final Fantasy XII : The Zodiac Age s'offre un nouveau trailer

Publié le 9 juin 2017

En prévision de l'E3 2017 qui débute ce lundi, Square Enix a décidé de prendre de l'avance et d'offrir aux fans un nouveau Story Trailer du remaster de Final Fantasy XII, intelligemment appelé, Final Fantasy XII : The Zodiac Age.

Pour rappel, il s'agit donc d'une nouvelle version du jeu sorti en février 2007 en Europe sur Playstation 2. Le remaster, est lui basé sur la version Internationale du jeu, une exclusivité pour les joueurs japonais qui offre des particularités absentes de notre FFXII français - chanceux, ces nippons !

Alors, concrètement, il apporte quoi de plus, ce Zodiac Age ?

"Bah oui hein, j'ai déjà payé le jeu sur PS2, j'vais pô l'acheter sur PS4 oh !" crie au scandale Jean-Jacques, lassé des éternels remaster pondus par Square Enix et qui n'attend qu'un sacro-saint remake du légendaire FF7.
Eh bien rassure-toi mon Jean-Jacques, y'a du nouveau dans FFXII - The Zodiac Age, si, si, je t'assure.

Un rendu amélioré

C'est plus beau. On pouvait s'en douter mais là, l'équipe de développement ne s'est pas seulement contentée de lisser un peu le tout et l'adapter au format de nos télés HD.
Un gros travail a été effectué au niveau des textures, pour donner un aspect plus réaliste au titre qui se veut un peu plus sérieux dans son ton général que ses prédécesseurs.
Les modèles 3D des personnages ont aussi été retravaillés pour réduire les défauts de l'opus PS2, pour offrir une nouvelle finition aux détails des protagonistes.
Enfin, c'est la lumière qui a été corrigée.
Exit les quelques ratés reprochés par exemple au remaster de FFX et X-2, qui sur quelques personnages donnaient des trucs pas terroche (hello Tidus).

Final Fantasy XII : The Zodiac Age s offre un nouveau trailer

Un nouveau système de jobs

Les jobs étaient exclusifs à la version Internationale (japonaise en fait, c'était pas du tout international à l'époque). Pour ceux qui ont joué au FFXII original, la progression des personnages se faisait à partir d'une grille de permis, dans laquelle on déverrouillait des petites cases qui débloquaient des améliorations et capacités. Dans le système de jobs, il est possible de se concentrer sur des grilles réduites avec des améliorations spécifiques qui correspondent à un profil type de personnage. Le job en gros. Du genre classique, mage noir, mage blanc, voleur, guerrier, tout ça.
Dans the Zodiac Age, on y a le droit, cette fois, avec la possibilité de débloquer jusqu'à deux jobs par personnage. Youpi ! Et bonne nouvelle, selon Hiroaki Kâto, producteur :

"Tout a été conçu pour que les joueurs puissent choisir les jobs qu’ils préfèrent."

L'aubaine !

Final Fantasy XII : The Zodiac Age s offre un nouveau trailer

Un système de jeu affiné

Au niveau des combats, on retrouve un rythme différent, plus péchu, et la possibilité, entre autres, de contrôler les personnages invités. C'est-à-dire que, ponctuellement, lorsque des personnages rejoignent votre team pour le bien du scénario au cours de moments clés, cette fois, il est possible de gérer vous-mêmes leurs actions. Ils ne sont plus de simples PNJ qui agissent selon leur bon vouloir, mais bel et bien des membres de votre équipe, que vous pouvez intégrer à votre stratégie de combat.
Un système de sauvegarde automatique a aussi été mis en place. Auparavant, c'était à travers des cristaux disséminés un peu partout dans les zones de jeu que vous pouviez sauvegarder votre progression. Le système est un peu daté, c'est vrai, et on connaît tous ce sentiment douloureux d'une partie perdue bêtement parce qu'on a pas eu la précaution de sauvegarder à temps. Rassurez-vous, cette époque est révolue !
Encore une fois, pour s'adapter aux standards actuels, un système de trophées fait son apparition sur cette version remastérisée. Vous pourrez donc enfin recevoir une médaille (littéralement) pour avoir rongé le jeu jusqu'à la moelle.
Bon point encore, les temps de chargement entre les zones de la map ont été réduits, du moins par rapport à la version originale.

Plusieurs modes de jeu

La nouvelle version de FFXII propose des modes de jeu inédits par rapport à la version PS2, accessibles via l'écran-titre.
Le premier, appelé Trial Mode, consiste en un système d'arène par niveau (de 1 à 100), où vous pourrez affronter des monstres (boss, Eons), pour faire progresser vos personnages ou faire une petite pause dans le scénario parfois complexe de cet opus. Ce mode existait déjà dans la version Internationale, et cette fois, tout le monde peut en profiter joyeusement.
Le second mode de jeu qui pourrait surprendre est le Speed Mode. Visiblement, il est possible d'accélérer la vitesse du gameplay jusqu'à 4x la vitesse normale. Ok, là, j'avoue que je n'ai pas encore trop saisi l'utilité ni compris réellement en quoi il consistait. On parle d'un mode accéléré donc, mais... la question reste de savoir si on va avoir le droit à un jeu sous acide ou à des doublages aussi rapides qu'un mauvais paramétrage de votre 33 tours sur la vieille platine vinyle de mamie.

Du bon son !

Comme pour le dernier gros remaster de Square Enix (je parle de FFX HD, hein), FFXII : The Zodiac Age s'offre une nouvelle bande son. Une musique réorchestrée et donc réenregistrée avec un véritable orchestre, et plus un synthétiseur comme dans la version originale. Pour les puristes, il reste une option permettant de switcher de la sountrack de base à la nouvelle. Comme ça, tout le monde est content.
Au niveau des doublages, un ajout important de la part des développeurs : la possibilité de choisir entre les voix japonaises (originales) et les voix anglaises. Encore une question de choix, quoique les deux doublages sont globalement tous deux de très bonne qualité.
Cerise sur le gâteau, les fans comme les petits nouveaux auront le droit à des musiques exclusives à cette version, de nouveaux thèmes donc, qui auront été ajoutés à la soundtrack. Le jeu nous réserve donc quelques surprises un peu partout, et là, on ne va pas se plaindre.

Ce remaster s'inscrit dans la veine des précédentes sorties des versions modernisées des FF principaux, entamées par Square Enix pour "faire découvrir aux jeunes générations les anciens jeux". On les retrouve notamment sur Steam, ou sur le PSN.

A retrouver le 11 juillet prochain, en exclu sur PS4 mesdames, messieurs !

Sandwich à l'humour nul et aux références débiles, sauce jeu vidéo.
  • PC Windows -
  • Smartphone / Tablette iOS
  • NES -
  • Nintendo 64 -
  • Nintendo Gamecube -
  • Wii -
  • Switch -
  • Gameboy -
  • DS -
  • 3DS -
  • Playstation -
  • Playstation 2 -
  • Playstation 3 -
  • Playstation 4 -
  • XBox 360 -